Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 élévation

élévation

Parcours initiatique Philosophico-Spirituel à travers mes rencontres et lectures liées au paranormal et à l'ésotérisme.


Et paf! une autre belle synchronicité

Publié par Yann-Erick sur 5 Juin 2014, 16:12pm

Catégories : #réflexions

Le dimanche 5 juin 2016, dans l'après-midi, je me suis promené sur un vide-grenier. 
Au milieu d'un étalage de babioles que chacun achète et revend l'année suivante, j'ai été attiré par une mignonne statuette en bois de Don Quichotte. Je précise au gars du stand, qui ne sait même pas sa réelle provenance, que la figurine est pauvrette: il manque son cheval Rossinante et son fidèle écuyer Sancho Panza. Il me répond, à juste titre, que c'est normal, car là il n'est pas en chemin, ni en train d'attaquer des moulins à vent mais juste en plein sermon.

Et paf! une autre belle synchronicité

Touché par le travail du sculpteur, et comme précédemment j'avais acheté un moulin-tirelire dont il manquait les ailes, je prends l'objet en me disant qu'ils iront bien ensemble. 
De retour à la maison, je branche la radio: FIP en l'occurrence. Et paf! Juste après une morceau de clarinette, qui se terminait, s'enchaîne la chanson de Jacques Brel "L'homme de la Mancha". Histoire d'être certain de ne pas avoir rêvé, je vérifie sur internet la programmation de FIP de cette après-midi et m'aperçois que même le morceau de clarinette qui précédait la chanson avait pour titre: "Don Quichotte".

Et paf! une autre belle synchronicité
Étonnante synchronicité qui me pousse à regarder de plus près les paroles de cette chanson (en attendant de lire l'intégrale de Miguel de Cervantès):
 

Écoute-moi pauvre monde, insupportable monde
C'en est trop, tu es tombé trop bas
Tu es trop gris, tu es trop laid

Abominable monde Écoute-moi
Un Chevalier te défie
Oui c'est moi, Don Quichotte Seigneur de la Mancha
Pour toujours au service de l'honneur
Car j'ai l'honneur d'être moi Don Quichotte sans peur
Et le vent de l'histoire chante en moi
D'ailleurs qu'importe l'histoire pourvu qu'elle mène à la gloire
... / ...
Regardez-moi, vous les dragons, les sorciers, les sorcières
Votre règne se meurt aujourd'hui
Regardez-moi La vertu flambe dans ma bannière

Regardez-moi Un Chevalier vous défie
Oui c'est moi, Don Quichotte Seigneur de la Mancha
Pour toujours au service de l'honneur
Car j'ai l'honneur d'être moi Don Quichotte sans peur
Et le vent de l'histoire chante en moi
D'ailleurs qu'importe l'histoire Pourvu qu'elle mène à la gloire.
...

Je ne sais quelle conclusion en tirer.
Me battrais-je contre des moulins à vent ??
Ou tout simplement, faudrait-il que j'arrête d'acheter n'importe quoi dans des vide-greniers ??

Il y a quatre jours de cela de passage en Isère, j'ai vécu aussi une drôle d'expérience. Pas une synchronicité, quoique:

A 6H45 du matin je me suis réveillé dans une chambre d’hôtel en sursaut à cause d’un rêve saisissant (limite cauchemar):
Je dormais dans un hôtel, mon avant-bras me servant d’oreiller sur mon visage. Soudain, je sentais quelque chose marcher sur mon bras. J’ouvre les yeux et voit assez flou, car de trop près, une petite fourmi qui s’y promenait. Toujours dans mon rêve, j’ai le réflexe de l’envoyer balader d’une chiquenaude tout en remarquant que ce n’était pas une fourmi rouge. Donc, pas de quoi avoir peur, ni de risquer d’être mordu; j’aurais pu éviter de me réveiller pour cela. A ce moment (toujours dans mon rêve), j’ouvre complètement les yeux et voit avec effroi une grosse araignée noire avec un gros abdomen et ses huit pattes qui gigotaient descendre du plafond sur son fil en pleine direction de mon visage. Horreur et donc réveil (le vrai celui-là). Après avoir scruté tous les coins du sol au plafond, pas la moindre arachnide en vu (et encore moins formicidé). Bref, un rêve idiot qui m'a permis de démarrer plus tôt ma journée comme cela.

Le soir même, 135 kilomètres plus loin et donc dans une autre chambre d’hôtel, allongé sur le lit, bras repliés derrière la tête en guise d’oreiller, en regardant la télé (bon n’allez pas penser pour autant que je passe ma vie dans les hôtels allongé sur les lits à regarder la TV. Non, de temps en temps je me douche aussi.). Bref, captivé par les mantras négatifs des chaînes infos, qu’est-ce que je ne sens pas se promener sur mon bras ? Une petite fourmi noire que j’expulse aussi sec de la surface de mon corps (qui attire donc même les insectes). Puis, saisi d’angoisse me remémorant mon rêve, je regarde au plafond pour voir si le reste n’allait pas suivre. Que nenni, rien au plafond ni même à l’horizon. Après être resté en alerte visuelle sur les nombreux coins de ma chambre mansardée entre deux passages publicitaires (finalement, je me demande si je ne regarde pas les chaines infos juste pour les pubs : tellement plus inventives et ne cachant pas leur intérêt commercial), je m’endors avec une certaine satisfaction de ne pas avoir vécu tous les malheurs du jour.

Le lendemain, 2 heures de routes m’attendent. A 130 km/H sur l’autoroute, le pied sur le champignon, j'avale les kilomètres sans pouvoir admirer le magnifique paysage champêtre de la région. Ayant une vitesse maximum de 25 km/H, les vaches sur le bas côté de la route ne peuvent suivre, et encore moins voir l'intérieur cuir de la voiture qui de toutes façons ne leur aurait pas fait un effet bœuf. L’ennui de ces routes toutes droites me fait, là aussi, me retrouver dans un état quasi hypnotique où la pensée vagabonde. Je me remémore mon rêve et cette véritable fourmi qui s’était concrétisée le soir même sans heureusement l’araignée. Et c’est à ce moment qu’une minuscule araignée descend de son fil du pare-soleil vers mon visage. Point d’effroi, donc puisque vraiment la bestiole ne faisait même pas 1cm, mais concrétisation à 100% (toutes proportions gardées) de ce fameux rêve.

Qu’est-ce cela veut dire ?
Que comprendre ?
Pour qui ?
Pour quoi ?
Ça, par contre, je ne sais.
Aurais-je une araignée au plafond ?
C’est peut-être tout simplement pour que j’en profite pour raconter deux blagounettes à leur sujet ??

1) Question : Quel le cri de la fourmi ?
Réponse : Le Crohonde
La fourmis crohonde : four micro-onde.

2) Annonce sur la place d’un village au moyen âge. Roulement de tambour de l’officier :
« Le Roi Louis est mort, son fils lui succède : il est appelé à régner »
Cri d’un enfant parmi la foule :
« araignée ? Quel drôle de nom pour un roi ! »

Commentaires Facebook:

Yazid L Une benediction

Yann Erick N'empêche, je ne sais quel conclusion en tirer.
Me battrai-je contre des moulins à vent ??

Yazid L Cette figurine semble attendre quelquechose d'en haut,peut etre bien la pluie comme une benediction.En effet cette pluie,cette eau, ne serait elle pas celle qui manque a son moulin pour le faire tourner.

Evelyne M Superbe. Mais lorsqu'une personne n'est pas en forme et voit un article sur la maladie grave qu'il pense avoir, synchronicité ou hasard ?

      Yazid L https://www.youtube.com/watch?v=JVCmkhExZPI
      http://esaie.free.fr/.../protocole-gernez-prevention...
      c'est a vous de répondre à votre question, amicalement.


      Yann Erick Pour ma part; je dirais simplement d'attendre le diagnostique de son médecin.
      Si la maladie se déclare c'était plus un présage qu'une synchronicité.

      Evelyne M Merci pour vos réponses.

Magali B Ou tout simplement continu à parcourir comme un Don Quichotte a recueillir la parole des uns et des autres pour nous faire des jolis sermons !

Saliha B Sans doute un voyage à Madrid , sinon s'il on s' en tient aux moulins à vent se sera sans doute la Hollande.

Yann Erick Tant que j'y pense, il y a quatre jours de cela, de passage en Isère, j'ai vécu aussi une drôle d'expérience. Pas une synchronicité, quoique:

A 6H45 du matin je me suis réveillé dans une chambre d’hôtel en sursaut à cause d’un rêve saisissant (limite cauchemar):
Je dormais dans un hôtel, mon avant bras me servant d’oreiller sur mon visage. Soudain, je sentais quelque chose marcher sur mon bras. J’ouvre les yeux et voit assez flou car de trop près une petite fourmi qui s’y promenait. Toujours dans mon rêve, j’ai le réflexe de l’envoyer balader d’une chiquenaude tout en remarquant que ce n’était pas une fourmi rouge. Donc, pas de quoi avoir peur, ni de risquer d’être mordue; j’aurais pu éviter de me réveiller pour cela. A ce moment (toujours dans mon rêve), j’ouvre complètement les yeux et voit avec effroi une grosse araignée noir avec un gros abdomen et ses huit pattes qui gigotaient descendre du plafond sur son fil en pleine direction de mon visage. Horreur et donc réveil (le vrai celui-là). Après avoir scruté tous les coins du sol au plafond, pas la moindre arachnide en vu (et encore moins formicidé). Bref, un rêve idiot qui m'a permis de démarrer plus tôt ma journée comme cela.

Le soir même, 135 kilomètres plus loin et donc dans une autre chambre d’hôtel, allongé sur le lit, bras repliés derrière la tête en guise d’oreiller, en regardant la télé (bon n’allez pas penser pour autant que je passe ma vie dans les hôtels allongé sur les lits à regarder la TV. Non, de temps en temps je me douche aussi.). Bref, captivé par les mantras négatifs des chaînes infos, qu’est-ce que je ne sens pas se promener sur mon bras ? Une petite fourmi noire que j’expulse aussi sec de la surface de mon corps (qui attire donc même les insectes). Puis, saisi d’angoisse me remémorant mon rêve, je regarde au plafond pour voir si le reste n’allait pas suivre. Que nenni, rien au plafond ni même à l’horizon. Après être resté en alerte visuelle sur les nombreux coins de ma chambre mansardé entre deux passages publicitaires (finalement, je me demande si je ne regarde pas les chaines infos juste pour les pubs : tellement plus inventives et ne cachant pas leur démarche commercial), je m’endors avec une certaine satisfaction de ne pas avoir vécu tous les malheurs du jour.

Le lendemain, 2 heures de routes m’attendent. A 130 km/H sur l’autoroute, le pied sur le champignon, j'avale les kilomètres sans pouvoir admirer le magnifique paysage champêtre de la région. Ayant une vitesse maximum de 25 km/H, les vaches sur le bas coté de la route ne peuvent suivre, et encore moins voir l'intérieur cuir de la voiture qui de toutes façons ne leur aurait pas fait un effet boeuf. L’ennui de ces routes toutes droites me fait, là aussi, me retrouver dans un état quasi hypnotique où la pensée vagabonde. Je me remémore mon rêve et cette véritable fourmi qui s’était concrétisée le soir même sans heureusement l’araignée. Et c’est à ce moment qu’une minuscule araignée descend de son fil du pare-soleil vers mon visage. Point d’effroi, donc puisque vraiment la bestiole ne faisait même pas 1cm, mais concrétisation à 100% (à quelques nuances près) de ce fameux rêve.

Qu’est-ce cela veut dire ?
Que comprendre ?
Pour qui ?
Pour quoi ?
Ça, par contre, je ne sais.
Aurais-je une araignée au plafond ?
C’est peut-être tout simplement pour que j’en profite pour raconter deux blagounettes à leur sujet ??

1) Question : Quel le cri de la fourmi ?
Réponse : Le Crohonde
Car fourmiscrohonde : four micro-onde.

2) Annonce sur la place d’un village au moyen âge. Roulement de tambour de l’officier :
« Le Roi Louis est mort, son fils lui succède : il est appelé à régner »
Cri d’un enfant parmi la foule :
« araignée ? Quel drôle de nom pour un roi ! »

Falida S J'adore
Saliha B Comment appelle-t-on la femelle du Condor ?.. La chambre car c'est la qu'on dort . Vu que cela c'est passé dans une chambre d'hôtel.

Yazid L Bravo Yann,un veritable talent d'écriture doublé d'humour.Une belle histoire surprenante effectivement.

Ki D Mdr...j adore vous lire..!! Araignée..fourmis...ca veut dire que vos guides ont autant d humour que vous...c est leurs blagounettes a eux..!! Clins d'oeil de vos anges ou vos bien aimés la haut vous êtes super bien entouré!

Disons H Il faut relire votre ami Bernard Werber !!

Celine C Ben tu ne t ennuies pas c déja ca Hihi et tu parcours ton chemin contre vent et marée et contre préjugés..c certainement un encouragement pour te dire de continuer à rendre ce monde de dingue meilleurs et nous Permettre d y croire et de le faire...c juste mon avis...

Françoise M Jolie plume...

François-Joseph N
1) La pensée est créatrice

2) Regarde à nouveau la vidéo que tu as publié vendredi 13 dernier sur ta page facebook. Une petite pensée pour le groupe-âme des araignées ne te fera pas de mal ;) L’araignée était elle venu prendre la défense de la fourmi, qui n'avait pas apprécié la "chiquenaude" ? Était-ce la meilleure réaction face à un animal inoffensif ?
3) Pour ce qui est de se battre contre des moulins, peut-être que cela concerne certains préjugés qui t'empêchent d'avancer.
Bien entendu, ceci n'est qu'une interprétation de ces événements et face à ces récurrences, il est bon de se questionner.

Commenter cet article

Archives

Articles récents


mon compteur