Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 élévation

élévation

Parcours initiatique Philosophico-Spirituel à travers mes rencontres et lectures liées au paranormal et à l'ésotérisme.


Et puis... Paf !

Publié par Yann-Erick

Et puis,  PAF!

Mieux qu'une épitaphe. 
Voici les dernière phrases qui auraient pu être entendues juste avant un drame fatal.

Yann-Erick

- Au bar du Titanic :
"Comment ça "on manque de glaçons?" Apportez-m'en un gros, et vite"

- En voiture:
En brûlant un "stop": "C'est bon, ya jamais personne"
En doublant entre deux camions: "ça passe"
Sur le route "Mais bien-sur qu'il va se ranger sur sa droite, cette anglais"

Au restaurant japonais:
"Bien sûr qu'ils sont frais mes sashimis, ils sortent du congélateur, c'est dire."

En sortant d'un restaurant corse:
"Super bon ce restau mais super cher... Mais au fait, personne n'a payé ?"

En forêt:
"Moi la cueillette des champignons, c'est mon affaire"

Dans la voiture de james Bond:
"Un bouton de siège éjectable ? Sérieux??"

En rendant visite à un voisin ayant un Pitbull:
"Vous pouvez entrer, il est pas méchant"

Et aussi pour de multiple occasions:
"Ya un truc qui sent bizarre"

- Derniers mots (de célébrités ou non) :
"Sortez! Les derniers mots sont pour les imbéciles qui n'en ont pas dit assez." Karl Marx
"J'espère bien ne jamais revenir." Frida Kahlo (dernier écrits dans son journal)
"une tarte aux fraises!" Jean Jaurès (juste avant de se faire assassiner)
"Docteur je meurs au dessus de mes moyens !" Oscar Wilde (en voyant les honoraires de son médecin)
"Tirez le rideau la farce est jouée !" Rabelais
"Criton, nous devons un coq à Asclécios, payez-le, ne l'oubliez pas!" Socrate
"Et maintenant, foutez-moi la paix!" Paul Léautaud
"Pour mes obsèques, je ne veux que le strict minimum, c'est-à-dire moi" Georges Clémenceau (dans son testament rédigé l'année de sa mort)
"Au ciel, j'entendrai" Beethoven
"Encore cinq ans et je serais devenu un grand artiste" Hokusaï 

 et aussi "Aaaaaaaarrrrrgh" pour pas mal de personnes.

- Véritables épitaphes (merci, entre autre, à https://blog.testamento.fr/modele-epitaphe/) :
"Comme vous j'ai été, comme moi vous serez"
"Mélancoliquement mon esprit fait la planche"
"Ci-gît celui qui regrette le travail du temps comme le temps du travail"
"Je me suis éteint. Pourtant je n'étais pas une lumière"

"Maintenant, je sais quelque chose que tu ne sais pas"
"Ils étaient bons ces champignons"
"Impasse, ne pas entrer"

"Ma mort, je ne m'en remettrai jamais!"
"Je vous l'avais bien dit que j'étais malade"
"J'ai élevé quatre magnifique filles avec une seule salle de bains et il y avait quand même de l'amour"
"Ci-gît un pécheur à la ligne qui doit trouver plaisir extrême car depuis qu'il repose ici il fait ses asticots lui-même"
- "Sa mort fut un total manque de savoir vivre"
"J'ai pu enfin tirer un trait sur mon passé malheureusement j'ai du faire de même pour mon avenir"

- Sur la tombe de célébrités : 
Louis XV le bien-Aimé (1710-1774):
"ci-gît Louis, ce pauvre roi, on dit qu'il fut bon... Mais à quoi ?"
Bruno Cremer (1929-2010):
"Ceci est un trou de mémoire"
Francis Blanche:
"Laissez-moi dormir! j'étais fait pour cela!"
Siné:
"Mourir? Plutot crevé."
Dorothy Parker (qui s'est fait incinérer):
"Désolé pour ma poussière"
Jean Brunaux:
"Mourir est vraiment la dernière choses à faire"
Alphonse Allais (1854-1905):
"Ci-gît Allais. Sans retour"
Armand Pierre Arman:
"Enfin seul!"
Philippe de Broca (1933-2004):
"J'ai assez ri..."
François Mauriac:
"Mort, la seul de mes aventures que je ne commenterai pas"

Père François Brune:
"Je ne suis pas là "

- Au Cimetière des chiens à Asnières sur seine :
Barry le célèbre chien saint-Bernard:
"Il sauva la vie à 40 personne..... Il fut tué par la 41ème!"

Et moi, quelle serait mon épitaphe ??
Yann-Erick

1/ Ci-Gît Yann-Erick, natif du cancer et mort de même.
2/ Yann-Erick, sagittaire six pieds sous terre.
3/ Partit sans laisser d'adresse.

Merci aux blogueurs et auteurs qui m'ont aidé à élaborer cette page.

"Si vous pouvez lire ceci, vous vous tenez sur mes seins."

Et puis... Paf !
Et puis... Paf !
Et puis... Paf !
Et puis... Paf !
Et puis... Paf !
Et puis... Paf !
Et puis... Paf !

Archives

Articles récents