Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 élévation

élévation

Parcours initiatique Philosophico-Spirituel à travers mes rencontres et lectures liées au paranormal et à l'ésotérisme.


Le mystère de la prière.

Publié par Yann-Erick sur 21 Novembre 2006, 19:55pm

Catégories : #Lieux mythiques

Chapelle Saint Michel à Aiguilhe dans la Haute-Loire.
.
 
DSC00141ok.JPG
DSC00129ok.JPG DSC00111ok.JPG
DSC00114ok.JPG DSC00076ok.JPG
DSC00083okok.JPG DSC00084okok.JPG
DSC00145ok.JPG  DSC00067okok.JPG 
   
   
   
   
Plus d'Infos:
- Le fameux "trésor" est (entre autres) ce Christ en bois polychrome du XIème siècle:
DSC00097ok.JPG
- Vidéo de l'intérieur de la chapelle (trois ans plus tard): Saint Michel d'Aiguilhe.
.

Commenter cet article

Jean-Michel 20/03/2011 00:57



Bonjour,


La prière est, pour moi , un temps important de chaque jour


C'est le moment


où je me remets à ce que je ne comprends pas,


à ce qui me dépasse


un moment ou JE essaie de disparaître,


pour répondre à l'appel du grand inconnu,


un moment, des moments, quand IL s'installe comme ça


il n'y a rien à dire, rien à faire


le laisser faire


Il vient pour parler et puis s'en va


La prière est ce moment


ces moments


au cours desquels l'incompréhensible décide venir faire un toue jusqu'à chez moi


le mécréant


C'est le crucifié qui vient rendre visite à celui là même qui ne vaut pas un clou


;)


 



François 19/03/2011 11:12



Bonjour Yann Eric.


Il y a autant de manières de prier que de religions et aussi autant qu'il y a d'individus sur la terre.


Pour moi (mais cela ne vaut que pour moi, selon mon chemin spirituel parcouru), je priais autrefois (je continue parfois à le faire ainsi) en parlant à Dieu, Jésus, la Vierge Marie "ma maman du
ciel" avec mes pensées et si possible avec mon Coeur. Mais je me suis rendu compte que je n'écoutais pas, tant je faisais du bruit à supplier.


Aujouird'hui, j'essaie autant que faire se peut de prier en silence, en tentant de faire taire mon Ego, mes pensées, mon mental (que des bavards, comme moi !) et de retrouver le niveau de mon Ame
que j'appelle très souvent mon Coeur (car c'est au milieu de ma poitrine que je ressens notamment sa présence). D'aucuns appellent cela méditer ou non-méditer mais peut importe les mots.


J'essaie de m'imprégner ainsi de l'Amour Divin qui nous est proposé sans réserve ni conditions (il suffirait de saisir la main qui nous est tendue). Très souvent, j'appelle à mon aide mon Ange
gardien, pour qu'il renforce la puissance de ma prière. Avec lui je dirige le flux d'Amour vers la personne qui fait l'objet de mon attention, en souhaitant que le Coeur de cette personne s'ouvre
et saisisse cet Amour qui lui est transmis (l'Amour ne peut, je pense, agir que si on le laisse entrer).


Bien évidemment, pour moi, même si des lieux comme les églises, construites selon une architecture qui ne doit sans doute rien au hasard, sont certainement plus propices à retrouver notre Coeur
Divin et porter nos prières, je pense que nous pouvons prier en tous lieux puisque le temple de Dieu est en nous (notre Ame).


Je crois donc à la puissance de ma dimension Divine (si c'est elle qui intervient et non mon Ego) mais l'Energie d'Amour qui nous entoure, venant des êtres de Lumière qui se tiennent non loin de
nous, existe aussi et peut nous aider dans nos prières. Si notre Ame en est convaincue, elle peut faire appel à eux "demandez et vous obtiendrez".


Quant à nos familles parties avant nous auprès de Dieu, peut-être, si leur destin le leur permet, veillent elles sur nous. Il est possible d'en appeler à leur Amour pour nous aider. Je pense que
nos proches disparus ne sont pas à des années lumière. A mon avis ils sont dans la Lumière mais très proches de nous (dans une autre dimension vibratoire).


Mais tout ceci n'est que ce que je Crois, et chacun a sa manière de s'adresser à Dieu. La sincérité et la conviction sont sans aucun doute indispensables. 


Que l'Amour de Dieu demeure et agisse en nos Coeurs.


Amitié


François



jean-yves 09/02/2011 16:04



Effectivement, certains comme Krishnamurti, disent qu'on ne prie que soi-même quand on prie, d'autres comme le père Brune disent qu'on s'adresse à Dieu, et il y a sûrement des théories que je ne
connais pas... Le mieux est sans doute d'essayer et d'apprendre par soi-même. Pour ma part, ça me gênerait de déranger un saint ou la Vierge pour trouver une place de parking. J'espère bien
qu'ils ne répondent pas dans ce cas (sauf si la place de parking permet de sauver la vie). Pour ma part je prie régulièrement depuis quelques années et j'y trouve beaucoup de plaisir, de
bien-être (les chrétiens disent des "consolations"). Et il me semble qu'à la longue, des choses se passent...



Lueur 10/08/2009 16:53

Pas besoin d'aller déranger St Michel, il vous suffit de prier vos grands-parents disparus, vos ancêtres, qui (tout en étant à des années lumières) sont près de vous.Très intéressant votre blog, et votre façon de présenter vos articles.Lueur

Archives

Articles récents


mon compteur