Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 élévation

élévation

Parcours initiatique Philosophico-Spirituel à travers mes rencontres et lectures liées au paranormal et à l'ésotérisme.


Mise au Point sur l'Invisible

Publié par Yann-Erick sur 18 Décembre 2010, 18:02pm

Catégories : #Médiums-Voyants

Avec les médiums Pierre Yonas, Joël Ury et Jean-Luc.

 

Discussion vidéo en trois parties,
réalisée en décembre 2010.

 

Première partie - Durée: 18 minutes.

 

Deuxième partie - Durée: 17 minutes.

 

Début de la dernière partie - Durée: 15 minutes.
1/2

 

Fin de la dernière partie - Durée: 14 minutes.
2/2

 


Remerciements à :
Florence, Laëtitia et Olivier.

 

 

 

 

Mise au Point sur l'Invisible

Commenter cet article

François 29/04/2011 18:19



Bonjour Yann Eric.


D'abord merci pour cet interview que j'ai trouvé très intéressant.


Je suis avant tout d'accord avec l'un des intervenants quand il dit que qu'elqu'un qui parle d'une expérience trop "iréelle" pour des oreilles de terrien matérialiste, n'est pas écouté et encore
moins entendu ou compris et qu'il est mis à l'écart. Je le sais : j'ai fait part de mon expérience à certaines personnes et depuis ... ces personnes ne me donnent plus signe de vie.
 Surprenant ???


Quelques points concernant l'interviw :


Le Christ un médium ?


Le médium n'est -il pas en fait simplement en contact avec un monde supérieur parce qu'il est en, condition ou Etat d'Etre (car capable d'écarter les parasites créés par son mental et capable de
lâcher prise) et donc en mesure de voir et d'entendre le monde spirituel ?


L'évolution de l'homme ? : l'homme Divin, qui serait ouvert à la conscience Divine avec l'absence de la notion de temps, seul le présent (perpétuel ?) étant réalité ?


Energie négative ?


Le mental de l'homme, outil à la disposition de son Ame (son Etre Divin) est capable de créer son propre monde auquel il est risqué de s'identifier. Ce monde mental pourrait être négatif et cause
de beaucoup de maux susceptibles de l'affecter ou d'affecter (en raison de la connexion entre toutes les Ames) l'ensemble de l'humanité ???


Ce ne sont que des pistes auxquelles je suis en mesure de croire et que je te soumets.


Amitié


François



Josette 29/04/2011 15:06



choisir son "incarnation", choisir de vivre des épreuves, choisir de souffrir... je n'arrive pas à trouver une explication valable au fait que certaines personnes vivent des épreuves, des
successions de malheur,


selon les intervenants, on choisirait donc de faire partie des victimes d'un séisme, de mourir lors d'un tsunami, d'être victime de tortures... non, je le conçois difficilement.


 


peut-être est-ce simplement l'oeuvre du mal ( concernant les crimes, tortures...) quant aux catastrophes naturelles et à leurs milliers de victimes : c'est la nature, tout simplement, et je n'y
vois pas l'intervention divine ; impossible, cela signifirait que tout ces gens méritent leur malheur, non !


Il ne faut pas voir Dieu dans tous les malheurs, dans toutes les catastrophes.


 


Félicitations à Yann-Erick pour cette interview supplémentaire et continuez à nous "élever"



Hervé 14/04/2011 12:00



Un reportage très instructif et très clair. C'est bien structuré, bien rythmé et le contenu est enrichissant. Ca vaut le coup de l'écouter attentivement. J'ai bien aimé le laïus sur
l'espace-temps.



Blivet Michelle 13/04/2011 20:36



Bonjour Y Eric. merci pour cette très belle vidéoqui me va droit au coeur,car j'ai reçu dans mon association Cristal Joël et J. Luc dont le savoir et l'authenticité m'avait bcp parlé, je vois
qu'ils sont toujours dans cette même intégrité à la fois passionnée tout en restant encré à la terre où nous vivons avec + ou moins de bonheur, il faut bien le dire. Cette vidéo arrive à point
nommé . J'organise des ateliers d' Ecriture automatique depuis février 2011 et je faisais justement allusion à eux au cours de mon dernier atelier d'avril. Une preuve de + que nous sommes
vraiment guidés. J'en suis convaincue. Encore un grand merci.


A bientôt Michelle



karel 12/04/2011 21:04



Bonsoir Yann : message perso,


Le ton de votre réponse à mon commentaire me laisse perplexe. N'est-il pas possible d'émettre des réserves sur vos publications ? De même, veuillez considérer que je ne saurais me targuer, loin
de là, d'un "grand savoir" ou de la détention de la Vérité... J'ai juste émis un avis spontané, certes pas du tout argumenté, mais ce n'étais qu'un avis de fin d'après-midi un peu morose...


Bonne continuation. En espérant moi aussi vous rencontrer afin, de vive voix, de vous féliciter pour votre travail et votre humour (ne le perdez pas !). Cordialement.



Yann-Erick 13/04/2011 14:55



Cher Karel,


Bien-sûr qu'il n'est pas possible d'émettre des réserves sur mes diffusions. Il y a d'ailleurs un procès verbal d'intenté à tous écrits d'internautes de ce style.
Non, je plaisante.



Toutes vos remarques sont les bienvenues, y compris les spontanées.
Mais encore faut-il que cela soit intéressant pour tous. Le côté "j'aime-j'aime pas", j'aime pas (et je vais l'argumenter): cela n'apporte pas grand chose. Cela me fait penser aux visiteurs de
musée qui n'ont que ces deux mots à la bouche pour juger définitivement une oeuvre. Franchement, et tous vos autres commentaires sont là pour le prouver, vous ne m'aviez pas habitué à
ça. Et, pour ajouter un argument de plus, je veille à ne pas tomber dans le moindre classement: ici, pas de "hit-parade" de la meilleures interviews, du pire médium,... Non. Mes entretiens
ne sont même pas classés par ordre chronologique, c'est dire. Que chacun fasse sa propre opinon, son propre choix de discussion en fonction de ce qui lui correspond le mieux et que si
il y a des commentaires à ajouter qu'ils soient constructifs. Mais, comme vous n'êtes pas le seul à être "dérangé" par cette première partie; ne pensez pas que ma réponse précédente vous
était uniquement destinée. 
Puisque je suis sur ma lancée, j'en profite pour préciser ici (et ne le prenez pas pour vous, cher Karel) que tous les messages persos (que ce soit via les commentaires ou mon adresse mèl) sont
lus, triés et systématiquement diffusés sur le blog.
J'ai un esprit collectif mais pas de compètition.


Bien cordialement.  
Yann-Erick



karel 12/04/2011 16:34



Bonjour Yann,


d'habitude, j'apprécie beaucoup vos interviews, mais-là, après la première partie, je suis plutôt consterné par le faible niveau de reflexion de vos invités et leur méconnaissance, confinant aux
clichés, relativement à l'univers vétéro et néo testamentaire...  Dommage.



Yann-Erick 12/04/2011 19:20



Bonsoir Karel,


Ah tiens, ça vous plait pas... Franchement, je suis loin de partager votre avis sur ces trois médiums. Bon, c'est vrai que le côté réincarnation de groupe d'âmes pour mourir par milliers
dans des tremblements de terre, la soufffrance, .... j'ai toujours du mal à l'accepter; mais que sais-je, et qui suis-je, pour me permettre de critiquer. 
Finalement, pourquoi la Vérité ne serait pas qu'une série de "clichés" (et même, désagréable à entendre) ?


En tout cas, merci pour votre fidélité et n'hésitez pas dans vos prochains commentaires (plutôt qu'un "j'aime/j'aime pas" Facebookien) à élever le débat en nous faisant partager votre grand
savoir.


J'espère que nous arriverons à nous rencontrer un jour ...


Cordialement.


Yann-Erick



Fred 07/02/2011 08:05



Bonjour Yann Erick,


Un grand bravo encore pour votre travail de grande qualité qui doit vous demandez vraiment beaucoup de temps de montage et de réalisation ! Je me permets cependant une petite remarque sur les
différents commentaires des internautes car je pense que certaines personnes se trompent sur un point ! Je m'explique: je pense qu'il ne faut pas regarder ou écouter vos différents
interviews comme "des buvards" et essayer de garder son esprit critique ! Je pense qu'il faut prendre les informations en fonction  de notre parcours de vie, de nos expériences
avec l'au delà . Je pense que personne ne détient La vérité mais sa vérité en fonction de son ressentie et de son "évolution". Pratiquant la radiesthésie j'ai toujours écouté les anciens dirent :
vérifie et expérimente par toi même et à toi d'en tirer tes propres conclusions.. dans la simplicité et l'amour...


Bon courage pour la suite de votre travail si utile !


 



Yann-Erick 07/02/2011 16:14



Cher Fred.


Merci pour votre message plein de sagesse.
Je n'aurai plus qu'à copier-coller celui-ci pour répondre à ceux (et ils sont nombreux) qui ne veulent pas qu'on bouscule leur certitude... Qui ne veulent pas entendre ceux qui n'ont pas eu
la même éducation qu'eux. Avec ou sans éducation, le coeur fonctionne et c'est toujours bon de le rappeler. Ici, des vérités circulent, à chacun d'en faire le tri.
"Elévation" fonctionne comme un miroir: il réfléchit ! 


Yann-Erick



alexandre 24/01/2011 02:17



Cher Yann,


Très bon résumé, finalement c'est simple, dire qu'on passe sa vie à avoir peur de la mort alors que c'est un passge moins douloureux que la vie !



alexandre 23/01/2011 21:09



En tous cas, yann, merci pour ces entretiens très très interressants !


Je me pose souvent cette quéstion :


Finalement en quoi Yann croit-il après toutes ces invéstigations ?



Yann-Erick 23/01/2011 21:57



Cher Alexandre,


Pour faire court, je crois (bien que cela soit pour moi au-delà de la croyance) en deux choses:
1/ Dieu existe.
2/ La vie continue après la mort.
Voilà.
Finalement pas de quoi en faire tout un blog... Sauf, si on cherche à le démontrer.



Bob 21/01/2011 19:30



Vos médiums ne comprennent pas grand chose au christianisme et font preuve d'une grande inculture en la matière.



Yann-Erick 22/01/2011 12:13



Bonjour Bob,
Pas de conclusion hâtive... Attendez la parution des deux autres parties avant de juger, s'il vous plaît. Le deuxième partie rectifie d'ailleurs quelque peu les propos de la fin de la première.
Le montage vidéo me prenant un temps fou, je ne sais quand cela sera diffusé. en attendant, je vous soumets une petite réflexion de ma part pour vous faire patienter:
Vu les fortes similitudes entre les mystiques et les médiums tant au niveau de leur vie que de leurs dons, je ne vois pas pourquoi on ne devrait pas les écouter sous prétexte qu’ils ne sont
« pas très catholiques ».Hier, je lisais « La première et dernière
liberté » par Krishnamurti, chez Stock (enfin, j’essayais de le lire car dès la préface d’Aldous Huxley, je me suis assoupi tellement c’était ardu. Et, surtout qu’en plus je trouve que
Krishnamurti  ne dégage pas du tout de paix intérieure; en tout cas sur la photo du livre. N’est-il pas choquant de voir comment on peut juger une aussi grande personne (et passer à côté d’une telle connaissance, d’une telle œuvre) avec un aussi
bête ressenti sans  aucune justesse d’esprit juste à cause d’une mauvaise image?, d'une préface trop absconse ? Si, bien-sûr ; et je vais mettre mes aprioris
négatifs de côté pour continuer de progresser. De même, je vous demande de bien vouloir ne pas vous arrêter sur la première partie de cette vidéo et d’attendre les deux autres. En visionnant
l'ensemble, votre réaction première risque fort de disparaître devant la sagesse et le savoir de ces médiums. Mais, revenons à mon livre du moment (bien qu’écrit en 1954). Dans la préface d’Aldous Huxley, deux lignes m’ont interpelé page 15, les voici : « Et pourquoi,
demande Eckhart, bavardez-vous au sujet de Dieu ? Tout ce que vous dites de Dieu est mensonger. »Je concède que certains de mes entretiens ont un côté
« discussion au café du commerce ». Mais tout de même. Est-ce que je fais cela sur « élévation » : Parler pour ne rien dire ? Cela peut-il en donner
l’impression ?
Et même, dans ce cas, en parlant de Dieu, on y pense , c'est  mieux que rien.
Vu le nombre d’entretiens réalisés, vous pouvez penser que je diffuse un petit peu tout et son contraire, que je me trompe ou/et qu’on me trompe, qu’il y a beaucoup trop de
parole… Mais tout cela n’empêche pas que Dieu et Ses merveilles puissent se retrouver dans chacune de mes interviews ! Je ne cherche pas à me justifier vraiment, ni même à
m’excuser (si certains propos vous interpellent et vous font réagir, c’est aussi mon but) ; c’est surtout sur ces deux mots que je voulais m’entretenir : la pensée et
la parole.Finalement, entre la pensée et la parole qu' y
a-t-il ? Le verbe ? « Au commencement était le Verbe, et le Verbe était en Dieu, et le Verbe était Dieu» (Evangile selon Saint
Jean)Quel « Verbe » ?verbe=  qui se conjugue à tous les temps ? (donc éternel)verbe= parole ?verbe = action ?verbe = énergie ? (qui lie tout et
est vitale)Car aussi vrai qu’aucune phrase ne se construit pas sans un verbe, aucun
être ne se construit (et donc existe) sans Dieu.Si on se souvient que dès notre
enfance, on nous explique que la structure (véritable) d’une belle phrase ne passe que par un sujet, le verbe et son complément, cela nous apporte (par analogie) une singulière explication de la
Sainte Trinité. D’accord pour un esprit  occidental, de sémantique
latine… Est-ce qu’en Orient, les phrases sont articulées aussi en fonction du verbe ? Exactement, et je sais en plus qu’en chinois, il n’y a pas de verbe à conjuguer (ni de "non", ni de
“oui “ direct, mais c'est un autre sujet) mais simplement un caractère  supplémentaire (en fait une clé) à rajouter pour préciser si l’action est passée
(quand aux phrases s’apparentant au futur c’est encore plus subtil…). Et, mine de rien, cela en dit long sur la façon de penser des chinois.
Bref, pour toute grande civilisation digne de ce nom, le verbe est au centre de la phrase (pour ne pas dire le Verbe est au centre des conversations). Le verbe est la colonne vertébrale centrale
(arbre de vie) de toutes phrases. Au coeur et le coeur.Un fameux point central qui permet grâce à son
action de rayonner dans tous les sens ! Tout en donnant un sens de lecture à tous livres (et donc, pour continuer dans les analogies: dans toutes vies).
Une phrase n’existe donc pas sans son verbe, le verbe donne un sens à la phrase, mais une phrase (parole) n’existe que
si on l’entend (si on la comprend) et pour cela il faut une conscience de l’autre. En effet, toute personne qui se parle à elle-même, ne le fait pas vraiment car si quelqu’un d’autre l’entend ce
n’est plus le cas et que toute façon notre moi est plus complexe qu’une simple conscience isolée. C’est
comme la prière, une phrase n’a d’utilité que si elle est conçue pour être entendue, partagée. La parole n’a pas de sens sans un émetteur et (au moins) un récepteur. La  pensée qui suit (qui fût, peut-être, mienne lors d’un instant) ne vivra, en tout cas, que si elle est
partagée : "Au commencement Dieu créa le Verbe, Il instaura donc le dialogue entre Lui et Sa création
!"
Toutes proportions gardées, c’est le même principe que lorsque j’écris. J’écris en premier à moi-même toute en pensant
au lecteur (je suis à la fois créateur et lecteur des ces phrases qui viennent de ma pensée… Que Dieu a certainement créé, comme tout le reste). Donc, en me parlant ainsi à moi-même je sais
pertinemment que ce MOI c’est l’autre (le fameux : « JE est un autre ») et que bien qu’UN je fais partie de VOUS (puisque que vous êtes en train de me lire) et par ce contact (non
lié par l’espace-temps: je ne sais où et quand vous me lirez en écrivant ces lignes), nous sommes NOUS. Et NOUS c’est  aussi Dieu car il fait partie de NOUS qui avons à faire UN
avec Lui.


Merci et bravo de m'avoir lu jusqu'au bout.
Yann-Erick



alexandre 21/01/2011 16:58



Et bien, quelle frustration de n'avoir que la 1ère partie !


Je pense qu'il faut tout mettre d'un coup ou rien.



Yann-Erick 22/01/2011 12:22



Cher Alexandre,
Désolé, mais je ne suis pas partisan de "tout mettre d'un coup ou rien"... Et ma femme non plus d'ailleurs. :)
Plus sérieusement, cette page EST EN COURS D'ELABORATION ! Je pensais l'avoir suffisamment écrit en gros ... Mais bon, apparemment, vaut mieux deux fois qu'une (ce que ma femme apprécie
aussi).
Merci pour votre patience et compréhension. 



Archives

Articles récents


mon compteur