Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 élévation

élévation

Parcours initiatique Philosophico-Spirituel à travers mes rencontres et lectures liées au paranormal et à l'ésotérisme.


Le drame de Notre Dame

Publié par Yann-Erick sur 22 Avril 2015, 07:57am

Catégories : #Signes, #Auteurs-Journalistes, #Religieux, #réflexions

 En ce lundi de Pâques, une semaine jour pour jour après le terrible incendie à Notre Dame de Paris, voici un partage direct et sans filtres de quelques réactions des amis d'élévation:
Et tout d'abord et surtout le texte exclusif d'Alain Waltz (qui est d'ailleurs à l'origine de cette page). 
Plus que jamais (tel un phénix renaissant de ses cendres) la Cathédrale, point zéro de la France, est le centre de tous les intérêts et sûrement pour plus de cinq ans.
Cette page reste accessible et évolutive par et pour tous; vos commentaires et impressions restent toujours les bienvenus et même souhaitables (il se pourrait même que je livre aussi complètement mes sentiments une fois que les cendres ne seront plus chaudes).

Yann-Erick (22 avril 2019)

Réaction d'Alain Waltz (17 avril 2019) :

UN EVENEMENT SYMBOLIQUE

    Il y a 48 H, comme beaucoup d’entre vous, j’assistais, impuissant et terriblement triste, à la disparition de la toiture, de Notre Dame. C’est médusé que j’ai regardé partir en fumée, une charpente vieille de 850 ans, « la forêt », dans le ciel de ce Paris dont elle était le cœur, l’âme.

    Dès les premières images, vers 18 H 50 sur les réseaux sociaux, et alors que seul un panache de fumée apparaissait à l’écran, j’ai compris que l’édifice ne s’en sortirait pas indemne…Mais déjà, je ne pouvais m’empêcher de voir le symbolisme…D’entendre le message d’un tel évènement…

    Quelques minutes plus tard, les flammes léchaient déjà la flèche qui s’écroulera moins d’une heure après, entrainant dans sa chute, une partie de la voûte…

    Une cathédrale reflète par son élévation, sa beauté, l’audace de ses constructeurs, une image de puissance, de grandeur, d’invincibilité…Et c’est bien ce symbole qui, devant nous, ce lundi 15 avril, s’enflamme, se consume …Par le feu…Symbole, s’il en est un, de purification !...Le feu sacré…

    L’évènement alors, nous invite à regarder ce qu’il en est de notre propre grandeur…Grandeur de cœur et grandeur d’esprit…Quand est-il de la grandeur de l’humanité qu’on ne peut que regarder se consumer jour après jour…Sans beaucoup de réaction…

    Mais déjà, d’autres symboles apparaissent…On ne peut ignorer qu’il s’agit d’un édifice « sacré », le plus représentatif, tant sa flèche tendait haut vers le ciel !...Et voilà encore une leçon à nous les hommes qui ont délaissé ce sacré au profit de l’argent, autre signe de puissance et de domination...

    Plus de verticalité, plus besoin alors de flèche, puisque c’est elle qui nous reliait au Divin…

    Que dire de la date retenue pour l’évènement…La semaine Sainte…A quelques jours de Pâques ?

    Après le choc passé, les questions, laissées en suspens, se font désormais pressentes…

  • Comment un tel désastre a-t-il pu arriver ?
  • A-t-on oublié la sécurité, fort de nos éternelles certitudes de toute puissance ?
  • Faut-il reconstruire l’édifice sacré…et de quelle manière ?…
  • Et avec quels fonds ?...

    Dès les premiers rougeoiements, les médias se sont emparés de l’évènement…A juste titre d’ailleurs, encore faut-il ne pas oublier le reste de l’information…

    Comment répondre à ces questions, n’étant qu’un passionné d’architecture et notamment d’architecture sacrée, seul face à tous ces spécialistes, en tout genre, qui n’hésiteront certainement pas à me faire la morale mais qu’importe, je vous livre quelques réflexions…

    Comment un tel désastre a-t-il pu arriver ?

    Une charpente en bois de chêne, datant de 850 ans, ne s’enflamme pas comme ça !…

    Je joins, le lien de l’interview, sur LCI, de Benjamin MOUTON, ancien architecte en chef de Notre Dame de Paris pendant 13 années, qui déclare, entre autre, « Il en faut du petit bois pour enflammer du chêne de 800 ans… » ???


https://www.youtube.com/watch?v=uI9v7rIu3t0

    Il explique également toutes les mesures de sécurité existantes à Notre Dame :

    Pas d’électricité sous la charpente pour éliminer d’éventuels courts circuits…Détecteurs sophistiqués de fumée et d’incendie…Présence, jour et nuit, de 2 pompiers à l’intérieur de la cathédrale !...

    L’homme en question me parait digne de confiance…Il n’a pas le profil d’un dangereux complotiste, doublé d’un terroriste dont les propos seraient destinés à déstabiliser notre pays…

    A-t-on oublié la sécurité, fort de nos éternelles certitudes de toute puissance ?

    Un tel désastre n’a donc pu arriver que par négligence !...

    L’expérience montre que la plupart des incendies sur ce genre d’édifice est liée aux travaux de réparations sur les toits, notamment avec l’utilisation de chalumeaux ! (source Pompiers de Paris)

    Alors, comment a-t-on pu laisser quelques ouvriers, aussi spécialisés soient-ils, seuls sur une charpente de bois recouverte, entre autres de plomb ?...Sans dispositif pour éteindre un départ de feu ?...

    Ce chantier qui allait durer plusieurs années aurait mérité une configuration incendie adéquate !...

    Faut-il reconstruire l’édifice sacré…et de quelle manière ?

    On est en droit de se poser la question si l’on considère que « l’Homme » n’est plus en mesure de renouer  les liens, aujourd’hui distendus, avec le divin !…

    Mais je pense néanmoins que l’édifice mérite une reconstruction à la condition incontournable de respecter les règles de l’art !...Après tout, ce chantier pourrait servir de lien social…On peut toujours espérer !

    Le soir même de l’incendie, j’évoquais 50 années de travaux pour que l’édifice retrouve sa beauté et son statut de « construction sacrée » !...Mais il n’en est rien, voilà qu’on nous annonce « une reconstruction à l’identique en 5 ans ! Mais avec des matériaux différents » !!...

    En fait, on évoque déjà les poutres métalliques et le béton !...D’où cette rapidité !...

    Si c’est pour faire une cathédrale de façade, où les énergies seront absentes, mieux vaut ne rien faire…

    Eh oui, messieurs, un «édifice sacré» n’est pas un édifice comme les autres !...Ne construisez pas un Disney land sur l’ile de la Cité !...

    Et avec quels fonds ?...

    On a constaté, l’engouement de tous pour la reconstruction de Notre Dame avec des montants annoncés faramineux…Près d’1 milliard les premières 48 H !

    Loin de moi l’idée de critiquer les bonnes volontés, y compris lorsqu’il s’agit des grandes fortunes de notre pays…

    Néanmoins, il convient de ne pas porter la défiscalisation à 90%, comme évoqué un temps, pour ces entreprises, car ça reviendrait à ce que l’état paie la quasi-totalité des travaux !...Ce qui ruinerait l’idée de générosité, de don, d’esprit citoyen !

    Il ne faudrait pas, non plus, que l’édifice devienne une page de publicité où l’on pourrait lire sur la toiture reconstruite en tôle ondulée posée sur des poutrelles métallique, d’un côté « Achetez VITTON» « et de l’autre, «Roulez TOTAL»

« Quel avenir pour une humanité sans spiritualité ? »

A méditer…

Alain WALTZ

Cette page, créée à l’occasion d’un évènement dramatique, qui ne peut qu’émouvoir les amis d’ «élévation » se veut informatif…Evolutif…Et critique.
Nous souhaitons, toutefois, qu’il reste courtois poli et respectueux.
Ce site n’est, par ailleurs, pas destiné à recevoir des dons autre que pour la continuation d'élévation (via Paypal) !

Alain Waltz est auteur de romans historiques et ésotériques.

 

 

Réactions vu sur Facebook :

Aline Peugeot16 avril, 14:00 : 
2019 et toujours pas compris ?.......

« Jésus monta à Jérusalem. Dans le temple, il trouva installés des marchands de bœufs, de brebis et de colombes et les changeurs d’argent assis à leurs tables.
Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du temple, ainsi que les brebis et les bœufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa les comptoirs et dit aux marchands de colombes : Enlevez cela d’ici. Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce. Ses disciples se rappelèrent ces paroles de l’Écriture : L’amour que j’ai pour ta maison, ô Dieu, me consumera comme un feu » (Jean 2, 13-16).

Les religions ont divisé, les lieux saints sont gérés par des communautés qui ne sont pas exemptes des pires vicissitudes de l’être humain et souvent loin d’une sage sobriété reflet d’un détachement matériel au profit d’aspirations purement spirituelles…

La majorité des fidèles le sont envers des horaires, des rituels, des cérémonials, mais pas envers l’essentiel : l’authentique engagement cœur et âme envers les valeurs du créateur portées par la parole de son fils …

Même ce qui arrive à cette Cathédrale divise…explosion de suppositions stériles, déferlement de haine et d’affabulations abracadabrantes, rendant encore une fois cette expérience improductive et vaine….

Les pleurs et les cris de révoltes sont systématiquement tournés vers une ou des causes extérieures….

Lorsque l’homme pleurera enfin sur lui-même en tournant son attention en son temple intérieur l’avènement pourra enfin commencer ..

Lorsqu’il comprendra que tout ce qui se manifeste nait de son esprit, que celui-ci soit conscient ou non, alors seulement il retrouvera sa liberté.

Lorsqu’il sera meurtri par le sans abris prostré au pied de l’édifice plus qu’il ne l’est par la perte de ce même bâtiment alors il sera sauvé et l’humanité avec …

Oui il s’agit du patrimoine (définition : considéré comme bien propre, richesse) tout ce que le messager déplore …

Alors ce qui arrive est tellement cohérent et juste au-delà du fait que j’accorde tout mon respect aux bâtisseurs de l’époque qui pour certains ont perdus la vie dans leur labeur et toute mon admiration pour la beauté de cette architecture.
Les civilisations mayas ont disparues et nous sommes en mesure de reproduire leurs constructions sur des vestiges alors essayons de relativiser ..

Avec bienveillance, le monde entier pourrait disparaître que je garderai profondément en moi la foi et la conviction que l’Amour est l’unique vérité. Il suffit de parler au présent et de manifester sa réalité pour qu'elle soit éternellement cette magnifique "Notre Dame "

Aline P.

 

Florian L pour ceux qui comprennent l'espagnol : https://www.youtube.com/watch?v=oKCJ5R5HTXM... . Y voir la transmutation des anciennes structures par le feu. Comme ce qu'on devrait faire pour nous à l'intérieur. abandonner les vieux schémas, bruler l'ancien pour renaitre...
L’image contient peut-être : nuit et nourriture
Gabrielle I B
16 avril, 12:53
Je viens de prendre connaissance de cette nouvelle au sujet de Notre-Dame de Paris, voici le message qui m’est venu:

Le Feu Sacré brûle, transmute et purifie, ironie de l’histoire, Notre-Dame de Paris est un lieu où l’alchimie côtoie la géométrie sacrée. C’est donc par le feu alchimique que ce Haut Lieu cristallise la grande purification. Laissons les flammes brûler et nettoyer les structures mêmes de nos identités illusoires à l’intérieur de nous, car c’est de cela qu’il s’agit. Notre passé collectif est inscrit en nous et non pas dans les monuments, entendez-vous les cloches célestes sonner? L’heure est venue de laisser filer les cendres dans le vent en offrant une prière pour la Résurrection. Les cathédrales, les églises, les temples, les lieux saints sont en nous, notre cœur n’attend que cette communion et que nous répondions à l’appel de notre âme de lumière pour prendre totalement corps dans la matière. C’est la terre qui nous appelle, venir déposer une fleur, une pierre, une branche, la sacralité se trouve partout autour de nous. Les monuments sont limités dans le temps mais la Conscience et la mémoire qui habite toute chose est éternelle...

J’ajouterais un partage d’un message que j’ai reçu lors d’un échange avec une amie argentine Ana Ottone en décembre dernier, alors que j’avais posté ma vidéo sur les gilets jaunes, merci Ana : 
"Le feu vient à Paris. Quelque chose va brûler (peut-être un bâtiment symbolique français) pour que l'amour et la paix ressuscitent. C'est pourquoi le Masculin divin se rendait à Paris.
Les Français sont détenteurs de la lumière. Et le temps viendra (jours, semaines) où les Français se relèveront en tant que phare du Divin pour l'humanité.
Quelque chose va brûler ... et le feu sacré sera rallumé ".

Les symboliques sont énormes… Je sens la Mère Divine bien présente et soutenue par son Masculin Sacré. Et mon cœur ressent déjà la joie du Renouveau arriver. 💜🌺🙏

Sat Nam

Gabrielle Isis

Coco D C'est bien cela le message qu'il fallait entendre. Il n'y a pas de hasard si cela se passe pendant la semaine sainte. L'unité mondiale se manifeste, pour cette œuvre que je respecte considérablement, mais il faut voir plus loin.....Il faut surtout entendre le message pour retrouver le chemin de la vraie foi, la vraie spiritualité, le chemin de l'amour..dur dur.Le monde a d'autres priorités. Cette photo apocalyptique à elle seule veut tout dire.....
L’image contient peut-être : nuit

***************************************

Victor Hugo remercie tous les généreux donateurs prêts à sauver Notre-Dame de Paris et leur propose de faire la même chose avec Les Misérables.

****************************************

Chaque évènement est porteur d’un message et d’une symbolique.

Si j’observais cet évènement sans prendre aucun recul, sans prendre aucune hauteur, je ressentirais une grande douleur, de l’incompréhension, de la nostalgie, et une immense et infinie tristesse. Je suis une jeune femme de 30 ans, ayant vécu des moments de béatitude, d’illumination et d’amour aux pieds de cette grande dame. Elle m’a inspirée et parfois même redressée.

Mais je sais qu’il ne s’agit pas seulement d’un incendie. Le monde s’embrase, nous nous consumons petit à petit, nous brûlons à petit feu. Bientôt, de nos braises anciennes, de notre feu intérieur, il n’en restera que des cendres.

Cet évènement nous parle. Et il parle de nous, français, humains ; et aussi du Monde.

Cette cathédrale élégante, majestueuse, incarne un symbole de grandeur.
Ne croyez- vous pas que nous nous nous rabaissons chaque jour un peu plus ? Que disent nos gestes, nos actions, nos vies de nous, et du monde ? Notre grandeur, à nous, où est- elle passée alors que nous semblons si souvent incarner notre petitesse de cœur et d’esprit ?

Nous qui nous éloignons du sacré que rêvait dans notre existence, nous qui réduisons le sens que nous donnons à nos gestes, nous qui ne considérons plus le miracle dont nous sommes issus et dont nous faisons partie, pleurons-nous et déplorons-nous vraiment cet incendie ? Il n’est que symbole de ce qui nous arrive, et de cela, personne ne semble plus en faire cas. C'est notre grandeur qui flambe. C'est notre déconnexion au sacré qui se révèle.

Nous perdons notre connexion au ciel, à notre grandeur, à notre verticalité. Nos fondations s’écroulent. La notion de dignité s’essouffle.

Nous perdons nos valeurs, notre élégance en nous infligeant des vies qui consument nos âmes, piétinent nos cœurs, nous déconnectent de notre grandeur.

Que racontent nos chansons, notre alimentation, notre travail, nos relations ? Que disent- ils de nous ? 
Depuis quand avons-nous oublier de vivre, d’être en lien avec les autres, le vivant, et la beauté. Depuis quand la technologie, l’argent, la vitesse et la consommation ont pris le pas sur l’amour, la joie, la contemplation, l’émerveillement et la célébration ?

Cet évènement est une invitation à retourner à nos fondations, nos fondements. Nous n’avons pas besoin des monuments pour nous rappeler de notre grandeur, nous sommes chacun des créations magiques, symboliques, nous pouvons incarner la puissance merveilleuse et lumineuse de nos êtres. Cessons d’avoir besoin d’évènements extérieurs pour nous rappeler de ce qui se déroule en nos intérieurs.

Je te salue, toi Notre Dame,

Symbole d’élégance, 
D’ancrage
De grandeur, 
De puissance, 
De hauteur, 
D’énergie.

Avec l’embrasement et l’écroulement de ta flèche, tu nous permets de nous souvenir que rien ni personne ne doit nous faire perdre le sens, notre hauteur, et notre dignité. 
Tu es toujours debout malgré les ravages ; Et de cet évènement je renforcerai mes fondations, grandirai pour m’élever d’autant plus jusqu’au ciel. C’est ce qu’à chacun il nous est demandé de faire.

Le temps des religions est terminé, 
Chaque religion est individuelle, 
Elle symbolise notre rapport à notre propre hauteur, à notre divinité. 
Nos temples sont intérieurs, nos corps sont nos cathédrales, nos cœurs sont nos autels et l’amour notre prière.

Que restera t’il de notre civilisation sinon un patrimoine témoignant d’une grandeur que nous avons perdue, sinon des ruines d’une lumière qui fût. 
Je ne veux pas devenir un vestige, je veux incarner ma splendeur et la splendeur d’une époque qui saura remettre au centre de ses valeurs : la paix, l’amour et le lien.

Retrouvons notre feu intérieur sacré, celui qui élance l'énergie de nos racines jusqu'au coeur des étoiles.

Malory Malmasson

  • Carie A Ce qui me blessé c est de voir avec autant de faciliter on peut trouver de l argent pour rebâtir, alors des gens dorment dans la rue dans le froid...
     
  •  
    Christian P Exactement le même constat ! Et c'est pour cela qu'il semble pertinent de faire une "diète des médias télévisuels" en pareille circonstance pour éviter ce que j'appelle le syndrome du "gavage des oies"et descendre en silence dans la profondeur du ressenti...Masquer ou signaler ceci
  •  
    Nad A J'approuve ces écrits et je fais le même constat. 
    Le temps de nous aligner avec nos divinités et de nous remettre debout en accord avec l'univers, avec le monde et toutes les créations. 
    Le temps pour nous de retrouver nos fondations...nos bases ....
    nos racines et de faire que cette terre soit remplie d'amour, que nos actes soient des actes d'amour de compassion, de charité, de partage... il est temps de regarder l'essentiel de l'existence ...il est temps de se re connecter avec le réel....
     
  •  
    JesSîîca L M Je me sens moins seule...j ai cru que je devenais insensible....
     
  •  
    Sylvie R J'adhère totalement...La Vieille Dame s'est suicidée devant l'inconscience de l'humain...Il n'a rien compris, a oublié tellement de choses fondamentales... Peut être que ND ne veut plus de gens qui prient avec la tête et non pas avec le coeur, qui prônent des principes d'amour et de tolérance et qui n'hésitent pas à enjamber un SDF dans la rue sans s'arrêter, qui rejettent la différence, qui jugent et se gavent de biens matériels...Respectons ND, laissons la tranquille, elle a assez mal comme ça
  •  
    Magali S Merci merci, un ressenti de purification par le feu, de nettoyage, de libération des vieux schémas et dogmes. Le cœur de Notre Dame brûle pour ce libérer de tous ces mensonges au nom de l’église . Revenir au sacré , au sens originel. Brûlons en notre cœur intérieur ce qui nous entrave à aller vers soi, vers l’autre .
    Et (re)trouvons notre véritable Essence, la voie sur le chemin de l’Amour de soi et de l’autre tel qu’il est . C’est dans cette humilité que ce trouve notre grandeur à tous .
     

****************************************

De Jean Luc de Cabrières

A mon habitude, je ne COMPLOTE pas, je ne vitupère pas, je n'invective pas
Je conserve ma raison. J'ANALYSE et je PENSE.

L'analyse des photos et vidéos (innombrables) témoignent de deux virulences de feu en éjéction ( feu montant virulent) très délimité, comme sortant d'une torchère.
Ce qui est très typique du combustible pétro chimique ou gazeux et absolument inconnu du bois. D'autre part,

Primo: le bois ancien, très ancien, et particulièrement le chêne, émet une fumée très reconnaissable: celle du bois qui brûle : blanchâtre. ( à rapprocher des fumées de vote papal au Vatican) Pas de fumées jaunes ni noires.

Secundo: la seconde partie des fermes et du poutrage datait du 12-13éme siècle. Le bois se pré-fossilise en 4 à 5 siècles. Nous sommes devant un poutrage qui a donc presque un siècle de séchage avant son emploi + 700 ans . Ce qui donne 8 siècles.
Je vous défie, et je défie quiconque de mettre un feu naturel et de voir s'enflammer un bois épais ( plus 30 cm de circonférence) de plus de 2 siècles.
Il ne brûle pas, mais, dans une grande chaleur, il se CONSUME, comme un charbon, car il en pris la propriété.

Pour l'instant, je ne dis pas qu'il y ait attentat, mais obligatoirement la présence d'autres éléments ( peinture, plastiques, polymères, produits nitrés, dans les combles.

Or que venaient-ils y faire dans les combles d'un monument du patrimoine lorsqu'on sait les soins affolants auxquels sont contraints les entreprises sélectionnées et agrées ????

Pensons, sortant nous de l'état dramatique, servons nous de nos neurones et non pas de notre peur et de notre affect.

ET NOUS TROUVERONS.

 

 

***************************************

Réaction du père Guy Gilbert :
LE SOIR.be
(journal belge "Le Soir")
par Antoinette Reyners

Les promesses de dons affluent pour rebâtir le monument, atteignant mercredi 850 millions d’euros.

Père Gilbert sur les dons promis pour Notre-Dame:
«Faut-il que les SDF s’enflamment pour qu’on les aide?»

 

Devant l’afflux vertigineux des dons pour reconstruire la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par un violent incendie, Père Gilbert a poussé un coup de gueule ce jeudi dénonçant l’inaction des grandes fortunes et des particuliers face à d’autres problèmes sociétaux « plus importants ». « Faudrait-il que les SDF s’enflamment pour qu’on leur vienne en aide aussi rapidement ? », a-t-il lancé à Sudpresse.

« Je pleure dans mon cœur pour Notre-Dame mais nous avons de plus en plus de mains qui se tendent pour nous réclamer de l’aide », a fustigé Guy Gilbert, qui sera prochainement intronisé chanoine de Notre-Dame de Paris par l’archevêque de Paris, Michel Aupetit.

« Tous les présidents nous ont à chaque fois promis qu’ils feraient tout pour qu’il n’y ait plus de SDF dans nos rues mais rien ne se fait. Alors bravo pour les pierres mais il faudrait peut-être d’abord s’occuper des humains », a-t-il déclaré.

Citation de Maurice Zundel
(de la part de jocelyne Chemier-Mishkin) 
:

Nous ferons un univers ressuscité dans la mesure où, aujourd’hui, nous accueillerons l’Autre dans les autres, dans la mesure où nous percevrons dans l’homme cette dimension divine et où nous aborderons chacun comme s’il était unique, unique par ce qu’il l’est, unique parce qu’il est nécessaire, unique parce que, sans lui, la Création ne peut pas s’achever, unique parce qu’à travers lui, c’est le Christ qui se révèle et qui nous implore.

Adoration du temple, veau d'or et autres blasphèmes

Je ne suis pas Notre-Dame.

Je refuse de pleurer sur commande, comme de pleurer des pierres, aussi belles soient-elles!

Lorsque je pleure, je pleure la cause des vivants, de ceux qui peinent à nourrir leurs enfants et leurs parents. De ceux qui sont menacés, abusés, écrasés, bombardés, emprisonnés ou égorgés. De ceux qui sont victimes des gouvernements corrompus et des Fortunes génocidaires qui commandent dans l'ombre.

Oui, je suis en colère, et cette colère est légitime et fondée. Ce n'est pas une colère incendiaire espérant la destruction. Ni une colère bête ou méchante, au goût de vengeance ou de crime. C'est une sainte colère, une colère compatissante et aimante. C'est la colère d'un cœur sensible à la souffrance vivante. Une colère qui ne tarira pas et dont je suis fière.

Je refuse d'adorer vos symboles, aussi grandioses, anciens ou prestigieux soient-ils. Je refuse de vénérer vos temples magnifiques, vos statues et vos dieux. Je refuse de détourner mon attention de ceux qui appellent à l'aide.

Faites tomber les monuments, les plus beaux sanctuaires et les plus hautes voûtes. Faites disparaitre les trésors d'architecture et d'histoire, les pyramides et le Mont Sinaï cher à mon cœur. Peu m'importe, je ne serai aucune église, chef d'œuvre ou relique.

Ce n'est pas une question de positionnement mais de repositionnement, ce n'est pas une question d'opinion mais de valeur. C'est une affaire importante et fondamentale pour l'avenir et le devenir de l'espèce humaine. Celle du retour du sacré dans le souffle de vie, de l'arrachement de la conscience collective à la vénération de la matière inerte.

Ce n'est pas une question de pour ou de contre, mais de bon sens et de lucidité. Ça n'a rien à voir avec la religion ou la culture, mais avec la résurrection du sacre de vie dans le champs de la conscience humaine. C'est une affaire de la plus haute importance, celle de la réparation de l'homme.

Je ne suis et ne serai jamais un bâtiment ou un quelconque patrimoine. Je suis humaine et compte faire le nécessaire pour le rester.

Tout comme je compte vous piquer les yeux, les oreilles et les nerfs chaque fois que possible. Et ce, afin que vous vous souveniez tous et toutes, chacun et chacune d'entre vous, que vous êtes la Cathédrale de la vie, non de celle de Paris.

https://www.facebook.com/ViriamDayaKaur

 

 

Ouest-France.fr (avec AFP, publié le 16/4/2019 à 18h02)
Notre-Dame de Paris : théories du complot et interprétations insidieuses se multiplient

L'incendie de Notre-Dame a stimulé l'imagination des adeptes de complots...

L'incendie de Notre-Dame a stimulé l'imagination des adeptes de complots... | PHOTO FABIEN BARRAU / AFP.

C’est la même chose lors de chaque événement majeur : derrière leur écran, des internautes diffusent de fausses informations ou des rumeurs, de manière plus ou moins intentionnelle. Cela n’a pas manqué pour l’incendie de Notre-Dame de Paris, qui a suscité son lot de théories complotistes et d’interprétations, y compris par des députés.

Un attentat ? Une diversion ? Les théories du complot et interprétations plus ou moins insidieuses se multiplient depuis lundi pour expliquer l’incendie qui a gravement endommagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le bâtiment brûlait encore que les chasseurs de coïncidences et spécialistes autoproclamés d’architecture médiévale cherchaient d’éventuels coupables, alors que l’enquête s’annonce longue et complexe, et que les premiers éléments pointent une cause accidentelle.

De nombreux internautes français ont notamment signalé, entre ironie et suspicion, que cet incendie avait poussé le président français Emmanuel Macron à repousser une allocution très attendue en pleine crise sociale. Des groupes Facebook de « gilets jaunes » ont d’ailleurs décidé de limiter temporairement les publications pour éviter la diffusion de rumeurs de ce type, qui se multipliaient.

Rumeurs et complots

Un chroniqueur de Time Magazine a tweeté qu’un « ami jésuite » lui avait rapporté que des salariés de la cathédrale lui avaient affirmé que le feu était d’origine criminelle. Avant de supprimer son tweet et d’évoquer des « on-dit ».

Sur la chaîne américaine Fox News, un élu de Neuilly, dans l’ouest de Paris, s’est fait sèchement couper lundi soir quand il a commencé à évoquer l’hypothèse d’un attentat. Il était en train de dire que « le politiquement correct va vous faire croire à un accident » quand le journaliste Shepard Smith lui a rétorqué : « Nous n’allons pas spéculer ici sur des causes que nous ne connaissons pas ».

 

 

« Les théories conspirationnistes n’ont aucun intérêt et sont même souvent contre-productives », a poursuivi le journaliste.

Aux États-Unis et en Corée du Sud, YouTube a mis de l’huile sur le feu en diffusant par erreur sous les images de la cathédrale en flammes un bandeau informatif évoquant les attentats du 11-Septembre.

Plusieurs internautes, experts autoproclamés en analyse d’images, ont également cru voir une personne vêtue d’un Gilet jaune marcher près du toit en flammes… qui n’était en fait qu’un pompier. D’autres ont cru voir sur l’autre côté du toit une personne contempler le feu… alors que ce n’était qu’une statue.

« Accident ou attentat ? »

Des publications partagées plus de 15 000 fois sur les réseaux sociaux ont aussi affirmé immédiatement que les trois grandes rosaces de Notre-Dame avaient explosé lors de l’incendie. Faux, a répondu le porte-parole de Notre-Dame mardi matin.

Plusieurs personnalités de l’opposition ont également joué sur l’ambiguïté dans les médias ou sur les réseaux sociaux, profitant immédiatement du drame pour faire passer un message politique.

« Comment ne pas voir le lien entre l’incendie de ce chef-d’œuvre du patrimoine religieux français et le président de la République française », a tweeté Christine Boutin, la présidente d’honneur du Parti chrétien-démocrate (droite). Avant de supprimer son tweet et de saluer une « belle intervention » d’Emmanuel Macron.

Le président de Debout la France (droite) Nicolas Dupont-Aignan a demandé sur LCI à « savoir si c’est un accident ou si c’est un attentat ». Des suppositions reprises aussi dans un tweet par le député UDI (centre-droit) Meyer Habib : « accident ou attentat criminel ? Aucune piste à exclure ».

 

« On n’est pas responsable politique quand on se complaît dans le complotisme », a cinglé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

Plusieurs personnalités ont aussi profité de l’incendie de Notre-Dame de Paris pour faire un lien avec les violences faites aux chrétiens, invoquant l’incendie criminel qui a endommagé l’entrée de l’église parisienne Saint-Sulpice mi-mars, et la profanation de plusieurs églises françaises début février.

L’incendie de la cathédrale a également donné lieu à des interprétations politico-religieuses beaucoup plus précises : deux tabloïds serbes ont évoqué une « punition divine » provoquée par la présentation d’un drapeau du Kosovo dans son enceinte lors d’une cérémonie en 2018, avant de retirer leurs articles.

 

Et d’autres internautes y ont vu une vengeance contre un jeune Français, Hugo, auteur d’un tweet humoristique basé sur une photo de La Mecque, jugée blasphématoire par certains musulmans, et qui lui avait valu une avalanche de menaces de mort sur les réseaux sociaux.

Ce contenu n’est pas disponible actuellement
Ce problème vient généralement du fait que le propriétaire ne l’a partagé qu’avec un petit groupe de personnes,
a modifié qui pouvait le voir ou l’a supprimé.
Le 28 mai à 8h44, j'avais relayé deux témoignages contredisant la thèse actuelle de "l'accident". Un "ami Facebook" l'avait publié sur sa mur... avant de le supprimer quelques heures plus tard (à cause de certains commentaires?). Il l'a remis depuis (rectifié?) le 31 mai à 8h45. Bref, cela semblait bizarre. Après recherche quelques précisions s'impose: 
Pour info, la source de l'article de "Chrétiens Magazine" (ci-dessous) provient de www.medias-presse.info.
Et voici ce qu'en pense www.what-the-fake.com :
28/03/2017
MEDIA-PRESSE.INFO, L’INTOX DE L’INFO
Le site media-presse.info a toutes les apparences d’un site d’info, mais ce n’en est pas un. .../... Media-presse.info, MPI pour les intimes, relaye donc toutes les idées fumeuses, les hoax, rumeurs et fantasmes de complots de la galaxie d’extrême droite, des cathos intégristes de Civitas (dont plusieurs responsables ont signé des articles sur le site) au Front national.
28 mai 2019,  Jean G.

 

  • Sandrine C. Ca y'est, les théories du complot débarquent...
     
  • Éric M. Faut être complètement con pour croire que ce feu a été un accident. 
    https://www.youtube.com/watch?v=fFWTxk0NqKI
     
  • Dany G. là il s'agit de preuves visuelles d'un pofessionnel, pas de complot...il faut être aveuglé pour penser que ce sit un accident
     
  • Jean R. C'est le plomb de la toiture qui produit cette fumée jaune.
     
  • Nathalie C. Et vous êtes surpris ??? Entre ce que disent des professionnels et le fait qu ensuite macron n ait rien dit de sa fameuse allocution pour les gilets jaunes... c cousu de fil blanc
     
  • Catherine L. je ne crois pas non plus au feu accidentel ! deux mille personnes dans la cathédrale personne n'a senti de fumée ni entendue de crépitement étrange non ?
     
  • Alain D. Mais bien sûr que c'est un acte de malveillance délibéré!
     
  • Jacques L. Moi, je pense que la cathédrale n'a jamais brûlé: c'est juste un montage vidéo ...
  • C. Ç. bin c'est sur et le gouvernement est complice et peut être le commanditaire de cette incendie volontaire puisqu'il a demandé d'enquêter sur un incendie accidentel !! comment peuvent-ils le savoir!? en deux heures de temps!! mensonges, mensonges comme dabe, on est habitués à leurs énormes manoeuvres et manipulations négatives !!! Qu'ils soient maudits eux et leurs familles, enfants! ça retombera sur eux 5 fois plus !!!
     
  • Muriel N. Cette cathédrale a été construite par des Maîtres bâtisseurs des Compagnons du devoir ayant un savoir et des connaissances ancestrales. Il serait plus judicieux de voir de leur côté leur vision de ce drame, au lieu de brandir les Théories du Complot et suivre l'actualité des médias qui en ont fait un buzz qui retombera dans les poches de leurs actionnaires. Comme l'Aigle, regardez "plus haut", prenez de la hauteur face à ce drame, et consultez les pages des sites web Compagnons, lisez les commentaires et les communiqués (que les médias ne relaieront jamais) ...http://compagnonnage.info/.../communique-compagnons...
     
    •  
      Candide D. Financés par l'Etat, ils ont intérêt à se taire, bien sûr ...
       
    •  
      Muriel N. Candide Dess Non, ce n'est pas ce que nous croyons.
       
    •  
      Jialei J. Et regardez Le témoignage sur BFMTV de l'ancien architecte en chef de Notre DAME, qui avait effectué le travail
      de sécurisation...
       
  • Muriel N. Le bâtiment menace de s'écrouler, car c'est la toiture qui consolidait l'ensemble. Ce que les médias taisent.
Le drame de Notre Dame
Le drame de Notre Dame
Le drame de Notre Dame
Le drame de Notre Dame
Le drame de Notre Dame
Le drame de Notre Dame
Le drame de Notre Dame
Le drame de Notre Dame

Commenter cet article

Crystelle 24/04/2019 15:57

Mal au cœur.

Archives

Articles récents